C’est à l’aide d’une formation textile approfondie lors de son voyage à Porto au Portugal en 2016, que Richard a appris à utiliser différents métiers à tisser, notamment le tear de pregos. Il s’agit d’un métier carré constitué d’un cadre mobile recouvert de clous positionnés à équidistance. C’est en 2017 en revenant en France avec un tear que le travail textile a commencé à se développer et à se détourner du côté artisanal pour devenir de véritables tableaux textiles jouant sur les tensions, les vides et les couleurs. En construisant son propre métier généralement orné d’un tissu fleuri et en laissant le tissage dessus, le spectateur est confronté à une pièce qui met en place l’outil et sa résultante au même niveau. 

Tissage, trapilho, bois, clous et tissu fleuri, 110 x 110cm, 2017

Tissage, acrylique sur trapilho, bois, clous et tissu fleuri, 70 x 70cm, 2017

Tissage, trapilho, bois, clous et tissu fleuri, 90 x 60cm, 2017

Tissage, fil de coton, bois, clous et tissu fleuri, 40 x 40cm, 2017

Tissage, fil de coton et bois, 35 x 25cm, 2017

Achetez en ligne mes tissages sur → SINGULART